[masterslider id= »11″]

Enfance de réfugiés, Pologne 2010

Octobre 2002 prise d’otages dans le théâtre de Moscou et après ? 2008 : Guerre en Géorgie et depuis ?
Les sorts Tchétchènes et Géorgiens sont délaissés tant par les médias que par la communauté internationale. Ici, à Bialystok, (nord-est Pologne) de nombreuses familles transitent en attendant le statut officiel de réfugié politique. Solution provisoire pour ces familles qui cherchent avant tout à vivre en paix et décemment ! Malheureusement les situations sont souvent bloquées et le provisoire dure, les enfants grandissent alors dans ces lieus de refuge.
Malgré l’incertitude de leur avenir et les grandes difficultés du quotidien , notamment liées à la situation de migration, l’aval des générations Tchétchènes et Géorgiennes se nourrie de sa propre culture et d’un amour maternelle intense, se donnant ainsi une force bien particulière.
Elle ose alors espérer une vie meilleure que celle vécue par les précédentes générations.